située à Morestel (38510)

Accueil > Services > Actualité > La tactique du moustique

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

Semaine prochaine

fermé

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

La tactique du moustique

LE MOUSTIQUE est un animal ectotherme. Autrement dit, contrairement aux hommes et autres homéothermes qui maintiennent une température corporelle constante, sa température dépend des conditions extérieures. S’il fait trop chaud ou trop froid, l’insecte peut y laisser des ailes…

D’où la question que se sont posée deux scientifiques de l’institut de recherche sur la biologie de l’insecte à l’université François-Rabelais de Tours : comment peut-il se gorger de sang chaud sans succomber au choc thermique  ?

Premier élément de réponse : le moustique synthétise des « protéines de choc thermique » à chaque repas sanguin, afin de protéger son intégrité cellulaire. Mais ce n’est pas tout. À cela s’ajoute une technique pas piquée des vers. Dès que sa température augmente, il excrète par l’anus une gouttelette de fluide composée d’urine et du sang qu’il est en train d’ingérer, qu’il sacrifie pour augmenter le volume et donc l’évaporation de la gouttelette qu’il retient sur son abdomen. En contact avec l’air, la gouttelette va s’évaporer, refroidir et ainsi abaisser la température du moustique. Cette tactique du moustique - pas très ragoûtante - est appelée evaporative cooling. Une régulation corporelle qui a pu être révélée par les chercheurs en suivant en temps réel l’évolution de la température du corps des insectes à l’aide d’une caméra de thermographie infrarouge.

Les scientifiques ont précisé avoir mené leurs recherches sur des moustiques anophèles femelles porteurs du paludisme. Un choix bien sûr délibéré, car cette découverte pourrait être une piste de recherche pour contrôler la transmission de la maladie. En effet, bloquer le mécanisme de l’evaporative cooling provoquerait inévitablement des dommages touchant à la fois le moustique et les parasites qu’il est susceptible de transporter. Voilà de quoi respecter le très sérieux travail des entomologistes…

23/01/2012 Le quotidien du Pharmacien


Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

Lundi 19 février à 9h00 au Vendredi 23 février à 19h00

Pharmacie Estermann

LES AVENIERES

Tél : 04 74 33 62 52

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours