située à Morestel (38510)

Accueil > Dossiers > DERMATOLOGIE > LA GALE

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

fermé lundi

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

Semaine prochaine

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

LA GALE

LA GALE EN 4 POINTS

"Je me gratte tout le temps la nuit. comment savoir si c’est la gale ?"

Un prurit intense, à recrudescence crépusculaire et nocturne, est le symptôme majeur de la gale et doit y faire penser, surtout lorsqu’il est familial ou répandu dans une collectivité.

D’abord localisé aux espaces interdigitaux dorsaux des mains, à la face antérieure des poignets, aux coudes, aux fesses, aux organes génitaux et aux aisselles, le prurit se généralise et finit par empêcher de dormir. Le visage, le cuir chevelu, le cou et le dos sont en principe épargnés au moins au début. Le diagnostic est confirmé par la découverte de sillons fins grisâtres, en ligne brisée, mesurant de 3 à 15 millimètres de long et parfois terminés par une petite vésicule perlée. Les sillons sont peu visibles, en particulier chez les personnes dont la peau est propre et claire. Des nodules scabieux souvent multiples peuvent être retrouvés dans les zones axiliaires ou génitales. Beaucoup plus fréquentes que les sillons, les lésions de grattage prédominent. Elles peuvent s’impétigniser.

"Quels sont les principaux traitements de la gale commune ?"

Deux types de traitement de la gale commune existent, d’efficacité similaire.

Par voie locale, le benzoate de benzyle associé au sulfiram (Ascabiol) est le traitement de référence. La lotion s’applique le soir au pinceau sur une peau légèrement humide et tiède (après un bian), en 1 ou 2 couches. Elle est rincée 24 heures après. L’esdepalléthrine (Spregal) est à pulvériser le soir avant d’être abondamment savonnée et rincée après 12 heures d’application. Contre-indiqué en cas d’asthme et de bronchite asthmatiforme, ce produit peut provoquer des irritations cutanées.

Par voie orale, seule l’ivermectine (Stromectol) est disponible. La posologie de cet antiparasitaire à large spectre est de 200µg/kg en une prise unique, 2 heures avant ou après toute prise de nourriture.

Une antibiothérapie per os peut être nécessaie en cas de surinfections cutanées. Elle démarrera 1 à 2 jours avant le traitement acaricide.

"Je croyais que la gale avait disparu. Or mon père l’a attrapée dans sa maison de retraite !"

Si la gale est plus fréquente chez les personnes en situation de précarité, elle peut aussi toucher les collectivités de personnes âgées en raison d’un état immunitaire global faible.

La transmission se fait essentiellement par contact direct cutané prolongé avec une personne atteinte. L’affection, très contagieuse, est par ailleurs souvent considérée comme une IST (infection sexuellement transmissible).

La contamination indirecte via le linge et la literie est plus rare car les sarcoptes affaiblis en extérieur sont moins infectants, mais elle reste possible en cas de formes de gale riches en parasite. Les soignants peuvent être contaminés lors des soins (maladie professionnelle).

"La gale, c’est comme une espèce de champignon ?"

La gale est due à un ectoparasite, Sacrcoptes scabiei var. hominis, qui vit dans l’épiderme humain. C’est un acarien impossible à voir à l’oeil nu, qui affectionne les milieux chauds et humides.

Le seul réservoir est l’homme. Le sarcopte adulte ne survit que peu de temps en dehors de son hôte (d’un à trois jours). La gale est liée à la présence de l’acarien femelle adulte et fécondée dans la peau.

Le parasite creuse un sillon dans la couche cornée épidermique en progressant de 2 à 3 mm par jour et en y pondant ses oeufs. L’oeuf devient adulte en 10 à 20 jours.

Le mâle meurt après l’accouplement, et c’est la femelle nouvellement fécondée qui assure la transmission de la maladie.

Le nombre de parasites est habituellement de 5 à 10 dans la gale commune, mais il peut atteindre plusieurs centaines (voire des milliers !) dans certaines formes de gales profuses et h yperkératosiques.

LES CONSEILS A DONNER

  • Laver les vêtements, le linge de lit et de toilette en machine à 60°. Les parasites ne résistent pas à cette température. Les tissus fragiles sont à désinfecter avec un acaricide (A-Par).
  • Il est indispensable de traiter également l’entourage familial, même sans symptômes cliniques.
  • Même après un traitement correctement conduit, le prurit peut persister encore jusqu’à 4 semaines. Rappeler qu’il est inutile de recommencer le traitement dans cet intervalle.
  • En cas de gale commune, toutes les régions du corps doivent impérativement être traitées, hormis le visage et les muqueuses. Ne pas oublier d’insister au niveau des ongles, préalablement coupés court. Le traitement du cuir chevelu est également recommandé.

25/11/2011


Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

vendredi 24 novembre à 19h15 au lundi 27 novembre 2017 à 8h30

Pharmacie Prat-Dallut

La Tour du Pin

Tél : 04 74 97 04 76

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours