située à Morestel (38510)

Accueil > Dossiers > NUTRITION - DIETETIQUE > L’intolérance au lactose

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

fermé lundi

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

Semaine prochaine

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

L’intolérance au lactose

Le lactose est un disaccharide naturellement présent dans le lait. Il est absorbé au niveau des entérocytes après avoir été hydrolysé en glucose et galactose par une enzyme, la lactase. Cette enzyme présente dès la naissance permet au nourrisson d’assimiler le lactose apporté par le lait maternel (7g/100ml) ou le lait de vache (4.5g/100ml). La production de lactase cesse en principe avec le temps, à un âge et à des degrés variables selon les populations ethniques. L’intolérance au lactose, qui résulte d’un déficit en lactase, est ainsi quasi constante dans certains pays asiatiques ou africains. Elle est plus rare dans la population européenne adulte, puisque 22% des européens, dont 5 millions de Français, seraient intolérants au lactose. Les scientifiques tendent à penser que l’absence de lactase après le sevrage est génétiquement programmée et physiologique - il serait donc normal d’être intolérant au lactose après 40 ans, mais qu’une mutation génétique au sein de la population européenne lui permet de continuer à digérer le lactose à l’âge adulte. D’autres causes peuvent toutefois être à l’origine d’un déficit temporaire en lactase : gastro-entérite grave, maladie coeliaque, chimiothérapie ou radiothérapie anticancéreuse...

Les symptômes

Les symptômes apparaissent de 1 à 3 heures après l’ingestion de lactose. On observe des douleurs abdominales, des ballonnements, gaz et flatulences, souvent accompagnés de diarrhée, nausées et vomissements, plus rerement de constipation. L’importance des troubles varie selon les individus (déficit plus ou moins grand en lactase), mais aussi selon la quantité d’aliments déjà présents dans le système digestif, la forme d’ingestion du lactose, la composition de la flore intestinale de la personne, son état physique....

Le lactose est présent en quatité importante dans le lait, les produits à base de lait (crème fraîche, glaces, yaourts, crèmes dessert...) et le chocolat au lait. Le beurre ou la margarine en sont moins riches, de même que les produits très fermentés comme le camembert, ou les fromages à pâte pressée. Mais le lactose est aussi utilisé comme aditif alimentaire dans de nombreux produits industriels préparés : charcuterie, potages, viennoiseries et pâtisseries, pizzas, vinaigrette, bonbons... il est même présent comme excipients dans certains médicaments !

La prise en charge

Le diagnostic de l’intolérance au lactose est rendu difficile par la similitude de certains symptômes avec ceux du syndrome de l’intestin irritable. Il n’existe pas de test de référence simple et accessible. Le médecin peut proposer un test de concentration à l’hydrogène expiré, pratiqué seulement dans une quinzaine de laboratoires en France, ou un test de tolérance clinique au lactose (ingestion de 50g de lactose puis mesure du taux de glucose dans le sang), dont le résultat n’est pas totalement spécifique. Le traitement consiste principalement à limiter les apports alimentaires en lactose. D’une manière générale, celui-ci est en principe mieux toléré lorsqu’il est consommé en même temps que d’autres aliments. Les produits laitiers seront donc toujours consommés au cours d’un repas. Il existe des produits laitiers sans lactose ou à faible teneur en lactose. Il faut tout de même garder à l’esprit que de nombreux aliments ne contiennent pas de lactose, comme les oeufs, les fruits, la viande, le poisson, les légumes..., autorisant une alimentation diversifiée. Il est également possible d’apporter de la lactase, naturelle ou synthétique, sous forme de comprimés à prendre avant les repas pour améliorer la tolérance au lactose.

Yolande Gauthier - Impact Santé - 15/03/2012


Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

du Lundi 20 novembre 2017 à 9h00 au vendredi 24 novembre 2017 à 19h15

Pharmacie Lacaze

Vézeronce-Curtin

Tél : 04 74 80 28 97

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours