située à Morestel (38510)

Accueil > Dossiers > LE FROID > Gelures et hypothermie : les risques du froid

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

fermé lundi

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

Semaine prochaine

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

Gelures et hypothermie : les risques du froid

Quels sont les symptômes du coup de froid ?

  • L’hypothermie moyenne (température entre 32 et 35°) se traduit par une sensation de froid importante et des frissons plus ou moins généralisés. Les lèvres et les extrémités des doigts bleuissent. La respiration et le pouls s’accélèrent. La pression artérielle diminue. La victime est consciente et demande de manière insistante à être réchauffée.
  • Si la température du corps chute en dessous de 32°C, l’hypothermie est grave. Des troubles de la conscience apparaissent. La victime est somnolente et confuse. Elle ne sait plus ce qu’elle dit ou fait. La respiration se ralentit, le pouls devient irrégulier. Les muscles sont contractés.
  • La victime peut sombrer dans le coma lorsque sa température devient inférieure à 30°C.
  • En dessous de 28°C, il y risque d’arrêt cardiaque et de décès.

Les gestes à faire en cas de coup de froid.

  • En cas d’hypothermie modérée, la conduite à tenir consiste à réchauffer prudemment la victime en la plaçant dans une ambiance chaude. La couvrir avec des couvertures ou des vêtements et, si elle peut se déplacer, l’évacuer doucement vers un local chaud. Surveiller sa température.
  • Eviter tout réchauffement trop brusque dans un véhicule ou une pièce surchauffée. Pas de bain chaud.
  • Donner à boire une boisson sans alcool tiède et non brûlante.
  • En cas d’hypothermie importante, alerter les secours. Couvrir la victime avec des couvertures, et éviter toute manipulation brutale ou inutile susceptible de provoquer un arrêt cardiaque par retour de sang froid des membres inférieurs vers le coeur. Ne pas frictionner la victime ni l’exposer à des sources de chaleur intenses.

Les symptômes des gelures en trois phases.

  • 1er stade : la victime ressent d’abord un engourdissement au niveau de la zone atteinte avec des douleurs de type picotements ou onglée. C’est un signe d’alerte à ne pas négliger. La peau devient ensuite blanche, froide, dure et insensible.
  • 2ème stade : lors du réchauffement, des douleurs de plus en plus fortes apparaissent ainsi que des ampoules, des phlyctènes (soulèvement de la peau) et des oedèmes.
  • 3ème stade : les gelures se nécrosent apèrs quelques semaines. Les tissus détruits deviennent noirs et perdent leur souplesse. La gangrène qui s’installe peut conduire à l’amputation.

Les gestes à faire en cas de gelures

  • Transporter la victime à l’abri du froid et de l’humidité dès les premiers symptômes. L’envelopper dans des couvertures.
  • Si la gelure est au premier stade :
  • Desserrer les chaussures et les gants.
  • Réchauffer les zones atteintes contre son propre corps, sans frictionner ni frotter pour ne pas détruire les tissus.
  • A partir du second stade (phlyctènes), envelopper la victime dans une couverture et la conduire à l’hôpital le plus proche. Ne pas essayer d’enlever ses chaussures ni de la réchauffer.

PREVENTION

  • Se couvrir chaudement, en superposant plusieurs couches légères successives plutôt qu’une seule épaisse, sans oublier la tête.
  • Eviter de rester longtemps immobile. Faire des mouvements circulaires avec les bras, frapper des mains ou piétiner sur place pour ramener le sang vers les extrémités.
  • Changer dès que possible de vêtements s’ils sont humides.
  • Protéger mains et visage avec des pommades grasses.

A SAVOIR

La consommation d’alcool avant et pendant une exposition au froid est fortement déconseillée, car elle favorise la déshydratation et la perte de chaleur corporelle.

MOINS DE 35° = HYPOTHERMIE

  • L’hypothermie correspond à une baisse généralisée de la température du corps au-dessous de 35°C.
  • Elle est la conséquence d’une exposition prolongée à une ambiance froide : air extérieur, neige, eau, sol....

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

vendredi 24 novembre à 19h15 au lundi 27 novembre 2017 à 8h30

Pharmacie Prat-Dallut

La Tour du Pin

Tél : 04 74 97 04 76

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours