située à Morestel (38510)

Accueil > Services > Actualité > Au ski comme sur un vélo....

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

fermé lundi

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

Semaine prochaine

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

Au ski comme sur un vélo....

Le traumatisme crânien est la première cause de mortalité et de morbidité grave au cours des accidents liés aux sports d’hiver et son incidence est en augmentation. On considère que 30 % des patients avec traumatismes crâniens nécessitant une hospitalisation après un accident de ski souffriront d’un handicap résiduel à leur sortie.

Le port du casque n’étant pas obligatoire dans la plupart des stations de sports d’hiver, une étude* a enquêté sur les conditions d’utilisation du casque par les skieurs et les snowboarders (adultes et enfants) afin de faire un état des lieux mais également de préciser les évolutions.

Il s’agit d’une étude réalisée par une équipe de l’université d’Adélaïde en Australie de nature transversale observationnelle et comportant 3 volets.

  • Une première série de données sur la prévalence du port du casque est collectée par un décompte réalisé en 2008, au pied de l’accès à une remontée mécanique centrale, sur 5 267 skieurs et snowboarders.
  • Une seconde partie évalue les tendances, par l’analyse rétrospective des rapports des patrouilles de sauveteurs sur les accidents de ski s’étant produits entre 2003 et 2008 (3 984 rapports).
  • Enfin, un questionnaire distribué et rempli de façon volontaire par 1 029 participants a permis d’explorer les raisons du port du casque.

Le décompte de 2008 montre que 16 % des adultes et 67 % des enfants portaient des casques.

L’analyse rétrospective a mis en évidence une utilisation accrue que ce soit chez les adultes (+2 % par an) ou chez les enfants (+ 5 % par an) entre 2003 et 2008. Les réponses aux questionnaires révèlent que 49 % des interrogés possèdent un casque, loué dans 44 % des cas et emprunté dans 7 %. Les enfants portent plus souvent un casque que les adultes, les hommes que les femmes ainsi que les snowboarders comparé aux skieurs.

Les raisons les plus fréquemment invoquées pour justifier le port du casque étaient bien sûr la sécurité mais aussi chez certains pour avoir chaud à la tête ! Et les raisons invoquées pour ne le pas porter reposaient sur le caractère non obligatoire.

Ces résultats montrant l’augmentation du port volontaire du casque aux cours de la pratique des sports d’hiver sont encourageants. Des campagnes de prévention pourront permettre d’accroître la sensibilisation afin de réduire le risque de traumatismes crâniens graves au cours de ces activités.

*Cundy T et coll. : Helmets for Snow Sports : Prevalence, Trends, Predictors and Attitudes to Use . J Trauma. 2010 ; 69 : 1486-1490.


Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

du Lundi 20 novembre 2017 à 9h00 au vendredi 24 novembre 2017 à 19h15

Pharmacie Lacaze

Vézeronce-Curtin

Tél : 04 74 80 28 97

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours