située à Morestel (38510)

Accueil > Dossiers > AMBROISIE > AMBROISIE : tous concernés, chacun doit agir !

Nos coordonnées

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89

Horaires
d’ouvertures

Semaine en cours

fermé lundi

mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

samedi :
8h30 - 12H15

Semaine prochaine

Lundi :
9h00-12H15
14H00-19h15

Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi :
8h30-12h15
14h00-19h15

Samedi :
8h30-12h15
14H00-19H00

AMBROISIE : tous concernés, chacun doit agir !

L’ambroisie : une plante invasive au pollen très allergisant

Comment la reconnaître ?

L’ambroisie à feuilles d’armoise possède un port en buisson qui peut atteindre plus d’un mètre de haut et sera d’autant plus large que la plante dispose d’espace. Les feuilles sont larges, minces et très découpées. Elles sont du même vert sur chaque face et ne libère aucune odeur au froissement. La tige mesure entre 30 et 120 cm et est souvent rougeâtre et velue. Les fleurs mâles, petites et verdâtres, sont disposées à l’extrémité des tiges sous forme d’épis bien visibles. Ce sont ces fleurs qui libèrent le pollen à maturité. Les fleurs femelles sont plus discrètes. Elles sont situées à l’aisselle des feuilles à la base de l’épi. Après fécondation par le pollen, chaque fleur va donner un fruit : l’akène qui contient une graine.

Attention aux confusions !

L’ambroisie peut être confondue avec l’armoise annuelle et l’armoise commune. Pour les différencier, on peut noter que l’armoise commune possède des feuilles dont la face inférieure est blanche, argentée et duveteuse. L’armoise annuelle est très odorante lorsqu’on froisse la feuille entre ses doigts.

Où trouve-t-on l’ambroisie ?

L’ambroisie est essentiellement disséminée par l’homme via les engins qui travaillent le sol et la terre transportés par les semelles des chaussures. Elle est particulièrement bien implantée dans la région Rhône Alpes où elle envahit plaines et collines jusqu’à 1000m d’altitude. On en trouve également en Suisse et en Amérique du Nord d’où elle est originaire.

L’ambroisie se développe sur tous les terrains où elle ne rencontre que très peu de concurrence. Ainsi, les terrains agricoles et les chantiers de travaux publics et de construction sont favorables à sa germination et à son développement. L’ambroisie est aussi fréquemment rencontrée sur les bords des routes et les ronds points.

Quels sont les risques ?

Le risque d’allergie lié au pollen d’ambroisie n’apparait que dans le courant du mois d’août lorsque les fleurs de l’ambroisie libèrent du pollen. Ce dernier est émit en grande quantité puisque un seul pied en libère plusieurs millions par jour, il sera aéroporté par le vent parfois jusqu’à plus de 40 km. 6 à 12% de la population sont sensibles à l’ambroisie. Les symptômes prennent plusieurs formes :

  • RHINITE : nez qui pique, coule, éternuements
  • CONJONCTIVITE : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils grattent
  • TRACHÉITE : toux sèche
  • ASTHME : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles
  • URTICAIRE, ECZEMA : atteintes cutanées (rougeurs, boutons, démangeaisons)

Ces réactions sont d’autant plus fréquentes et les symptômes d’autant plus prononcés que la concentration des grains de pollens dans l’air est élevée. Ainsi des capteurs ont été mis en place dans différentes régions de France pour mesurer le taux de pollen d’ambroisie par m3 d’air et évaluer le risque allergique d’exposition au pollen (RAEP). Il est possible de connaître le risque allergique de votre région au jour le jour via internet.

http://www.ambroisie.info/pages/ris.... http://www.pollens.fr/accueil.php

Comment réduire les risques ?

Pour réduire les allergies dues à l’ambroisie, il est nécessaire de réduire les émissions de pollen et de limiter l’installation de la plante.

Dans un premier temps, il faut prévenir l’infestation de terrains encore vierges. Pour cela, il est conseillé d’éviter de laisser des terrains nus ou en friche sans réinstaller un couvert végétal faisant concurrence à l’ambroisie ou sans protéger le sol par des matériaux bloquant la végétation.

Une fois l’ambroisie installée, il faut agir rapidement. L’objectif est de supprimer les fleurs mâles pour empêcher l’émission de pollen et la formation de graine. Pour cela, différentes techniques peuvent être mis en place : Arrachage : il est nécessaire d’arracher toute la plante avec ses racines avant sa floraison et en portant des gants.

Fauchage, broyage, tonte : il faut couper à une hauteur comprise entre 2 et 6 cm avant la floraison. Il est possible de travailler sur des surfaces plus vastes. Cependant, cela entraîne la destruction de végétaux compétiteurs et il persiste des risques d’émission de nouveaux rameaux producteurs de fleurs. Désherbage chimique : l’utilisation des désherbants sélectifs n’est à mettre en œuvre qu’en dernier recours. Cette technique entraîne des risques d’impact écologique et sur la santé.

Que dit la loi ?

Il n’existe pas de textes spécifiques à la lutte contre l’ambroisie à l’échelle nationale et européenne. Cependant, des arrêtés préfectoraux spécifiques à l’ambroisie ont été publiés dans l’Ardèche, la Drôme, l’Isère et le Rhône. Ces derniers stipulent que tous les propriétaires, locataires, occupants et responsables de chantier sont tenus de « prévenir la pousse de plants d’ambroisie, de nettoyer et entretenir tous les espaces où pousse l’ambroisie » http://www.paysviennois.fr/IMG/pdf/... De nombreuses municipalités ont également publiés des arrêtés imposant la destruction de l’ambroisie. Ainsi la destruction de l’ambroisie est la responsabilité de tous. La laisser proliférer en connaissance de cause c’est faire naître le risque de causés des problèmes de santé à autrui. Cela peut entraîner la mise en jeu de sa responsabilité au plan pénale, administrative ou civile.

Pharmacie Rullier - Charline - 7/7/2011


Version imprimable de cet article Version imprimable

Pharmacie de garde
(hors heures d’ouverture)

du Lundi 20 novembre 2017 à 9h00 au vendredi 24 novembre 2017 à 19h15

Pharmacie Lacaze

Vézeronce-Curtin

Tél : 04 74 80 28 97

Urgences

Pompiers

Incendies, accidents et urgences médicales

18 ou 112

SAMU

Urgences vitales

15

Police secours

17

Centre anti-poison

04.72.11.69.11

Urgences non vitales

Un médecin à votre écoute

0810.15.33.33

Trousse de Secours